le magazine
  n° 83  -  mars 2015
Accueil > Le magazine nº 83 > Dossier > Contexte - ISSN 1955-2742
 

Accompagnons

la rénovation énergétique

> Contexte
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

Des plateformes au plus près des réalités des territoires

83dossiercontexte.jpg

Le dispositif national (Points rénovation info service, guichet unique national) a rencontré un véritable succès depuis sa création.

Associant l’ADEME à l’État, aux Régions, aux collectivités locales et à de multiples partenaires, la création de plateformes de rénovation énergétique donne un élan supplémentaire à la politique nationale de réduction de la consommation d’énergie du bâtiment, tout en favorisant l’émergence d’une croissance verte.

Lancé en 2013, le Plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) a une triple vocation pour les particuliers : les inciter à entreprendre des travaux de réhabilitation thermique de leur logement pour réaliser des économies d’énergie en maîtrisant les coûts, améliorer leur confort et valoriser leur patrimoine. Au-delà, ce plan répond aux enjeux de la transition énergétique pour la croissance verte, en favorisant la création d’emplois dans le secteur du bâtiment. En s’appuyant sur les Espaces Info Énergie, soutenus par l’ADEME, et les collectivités territoriales, sur les Agences départementales d’information sur le logement (ADIL) et sur les représentants de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), le PREH a organisé le réseau des Points rénovation info service (PRIS) et le guichet unique d’information national accessible via Internet www.renovation-info-service.gouv.fr ou un numéro Azur (0 810 140 240).

CONSEILS GRATUITS ET INDÉPENDANTS
Ces outils permettent aux particuliers de bénéficier d’informations et de conseils gratuits et indépendants pour engager des travaux en privilégiant le recours à des professionnels labellisés RGE, une garantie de sérieuxx et de qualité. Initiée en octobre 2013, la campagne nationale « J’éco rénove, j’économise » a assuré la promotion de ce dispositif. Signe du succès de cette initiative, le site Internet a été consulté par près de 2,5 millions de particuliers depuis sa création.
Les objectifs du PREH en 2013, confortés par le projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte, sont ambitieux : il s’agit notamment de rénover énergétiquement 500 000 logements par an à compter de 2017, dont 380 000 dans l’habitat privé. La moitié au moins devrait être occupée par des ménages aux revenus modestes, selon la nouvelle Loi. L’initiative, portée par l’ADEME d’expérimenter des plateformes locales de la rénovation énergétique a émergé dans ce contexte. Des appels à manifestations d’intérêt ont été proposés à l’État et aux Régions pour repérer et soutenir les démarches encore plus ambitieuses des collectivités locales pour contribuer à favoriser, à une vaste échelle, la rénovation énergétique des bâtiments privés. Concrètement, la création d’une centaine de plateformes est envisagée sur l’ensemble des régions à fin 2015. Une déclinaison régionale de la transition énergétique et écologique permet de mieux tenir compte des contextes locaux pour adapter les actions au plus près de la réalité des territoires. En 2014, 12 appels à manifestations d’intérêt (AMI) ont été lancés, en Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Île-de-France, Haute-Normandie, Languedoc Roussillon, Lorraine, Midi-Pyrénées, Paca, Poitou-Charente, Rhône-Alpes. Ces plateformes renforcent la sensibilisation et le démarchage des particuliers et les accompagnent dans la définition et la conception du projet de rénovation énergétique, la consultation et la sélection des entreprises, ainsi que pour le montage du financement et le suivi de la réalisation des travaux. 

MISE EN RÉSEAU DES PROFESSIONNELS DU BÂTIMENT
« Le but est d’aller au-delà de l’information et du conseil généralement délivré par les Points rénovation info service, en apportant un service global aux ménages », clarifie Françoise Garcia, responsable de coordination inter-régionale à l’ADEME. L’ambition est aussi de mobiliser les professionnels du bâtiment en facilitant leur mise en réseau et l’émergence d’une offre de qualité, coordonnée et identifiée grâce au label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). À ce titre, l’incitation à la formation et la communication sur les différents modules d’enseignements dispensés par le FEEBat et les plateaux techniques Praxibat® sont des leviers de progrès essentiels pour les professionnels, qui peuvent aussi s’appuyer sur le centre de ressources régional du réseau Bâti environnement espace pro (BEEP).
Enfin, dernier point, l’incitation financière, avec des dispositifs simplifiés et la mobilisation du secteur bancaire. « Ces différentes mesures doivent contribuer à la création d’un cercle vertueux entre demande et offre », estime Françoise Garcia. Un cercle vertueux qui doit permettre, suivant les objectifs de la transition énergétique pour la croissance verte, de disposer d’un parc immobilier entièrement rénové selon les normes Bâtiments basse consommation (BBC) à l’horizon 2050. /

 

10 millions
de logements privés consommant plus de 330 kWhep/m2/an devront avoir fait l’objet d’une rénovation énergétique d’ici 2030.
Source : projet de loi sur la Transition énergétique

 
 

30

premières plateformes de rénovation, plus une quinzaine en préfiguration, sont soutenues depuis fin 2014.
Source : ADEME