le magazine
  n° 83  -  mars 2015
Accueil > Le magazine nº 83 > Dossier > Actions - ISSN 1955-2742
 

Accompagnons

la rénovation énergétique

> Actions
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

“ Mettre en tension l’ensemble des dispositifs”

83dossieraction.jpg

Gwénaël Guyonvarch / directeur de l’Action régionale de l’ADEME en Nord-Est

Gwénaël Guyonvarch détaille les actions de l’Agence en faveur de la rénovation énergétique de l’habitat.

Quel est le rôle de l’ADEME dans les actions de rénovation énergique des bâtiments ?
Gwénaël Guyonvarch : Le Plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) inclut un premier volet pratique et informatif avec la création des Points rénovation info service (PRIS). L’ADEME a pu jouer un rôle immédiat et essentiel dans la mise en place de cette initiative, les problématiques du bâtiment étant fondamentales dans les missions de l’Agence depuis sa création. Les plateformes de rénovation énergétique constituent une deuxième phase. L’objectif est de mettre en tension l’ensemble des dispositifs existants, pour donner un nouveau cadre de cohérence au PREH dans l’optique de contribuer à l’objectif européen des 3 x 20 (réduire de 20 % des émissions de GES, améliorer de 20 % l’efficacité énergétique et porter à 20 % la part des énergies renouvelables), à la division par deux de la consommation énergétique d’ici 2050, ainsi qu’au Facteur 4, consistant à diviser par 4 les émissions nationales du niveau de 1990 d’ici à 2050. 

Quels enseignements tirez-vous de la mise en place de ces outils ?
G. G. : Grâce à l’instauration d’un guichet d’information unique, les demandes des ménages se sont multipliées avec plus de 130 000 appels sur le numéro azur. Au total, en 2014, près de 190 000 personnes ont été conseillées par les PRIS-Espaces Info Énergie (EIE). Les enquêtes de satisfaction menées en 2014 montrent par ailleurs que, à la suite de leur contact avec le PRIS-EIE, 93 % des particuliers sont satisfaits et qu’un an après leur sollicitation, 63,5 % des personnes ont engagé des travaux de rénovation assez lourds : changement de chauffage, de chauffe-eau, renforcement de l’isolation… Il faut d’ailleurs rappeler que les EIE restent centraux dans ce programme d’action. Au nombre de 250, ils couvrent de manière cohérente l’ensemble du territoire national grâce à 450 conseillers. Nous souhaitons cependant que les collectivités locales investissent plus de moyens pour un service encore plus dense et pérenne.

Comment s’articulent les actions de l’ADEME avec ses partenaires ?
G. G. : Nous partageons les bonnes pratiques avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah), notamment dans le cadre d’un groupe de travail national commun, et avec les Agences départementales d’information sur le logement (ADIL). L’ADEME a de plus instauré en interne une organisation transversale pour soutenir le PREH, qui associe la direction exécutive de l’Action territoriale, les directions « Ville et territoires durables », « Recherche et Prospective » et, enfin, la direction « Communication et Formation ». 

De quelle manière les plateformes de rénovation énergétique renforcent-elles les programmes déjà présents ?
G. G. :
Il était important d’être encore plus près des attentes des particuliers dans l’accompagnement de leurs travaux, notamment sur le volet du financement qui peut paraître assez complexe. Les plateformes offrent donc un cadre pluridisciplinaire avec une coordination entre le niveau national et régional. Nous sommes aujourd’hui entrés dans une phase de fixation d’objectifs auprès des lauréats des appels à manifestations d’intérêt (AMI). Une trentaine de dossiers de mise en œuvre opérationnelle ont été sélectionnés fin 2014. La deuxième étape consistera à analyser les retours d’expérience dans une optique d’amélioration continue. C’est un grand défi, qui passe aussi par la formation des chargés de mission de ces plateformes.

Quelles sont les perspectives de ces plateformes ?
G. G. :
L’ambition est de s’appuyer sur des réalisations abouties, préfigurant les dispositifs prévus par la loi sur la transition énergétique. Je pense, par exemple, à la Picardie, où un dispositif régional de service public de l’efficacité énergétique a été mis en place, s’appuyant sur des plateformes dont deux ont déjà fait l’objet d’une contractualisation. C’est aussi le cas en Seine-Saint-Denis, où la plateforme « Pass’Habitat 93 » portée par l’Agence locale de l’énergie et du climat « MVE » vient d’être inaugurée. Nous envisageons un total de 100 plateformes en 2015. Ces plateformes couvriront environ un quart du territoire national. Il appartient donc aujourd’hui à tous les acteurs concernés, et non seulement à l’ADEME, de se mobiliser pour aller de l’avant et, grâce aux nouvelles modalités de financement prévues par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, d’aller bien au-delà de ce nombre pour couvrir l’ensemble du territoire. /

POUR ALLER PLUS LOIN

 

SITES 

www.ademe.fr/expertises

- www.developpement-durable.gouv.fr - retrouvez sur le site du ministère toutes les informations sur le plan de rénovation énergétique de l’habitat et sur le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte

- www.renovation-info-service.gouv.fr - site destiné aux personnes souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement et de les aider dans leurs démarches.
- www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens - l’espace du site ADEME destiné aux particuliers et aux éco-citoyens.
- www.anah.fr - site de l’Agence nationale de l’habitat, qui consacre une rubrique à l’aide financière Habiter mieux
- www.territoires.gouv.fr - sur le site du ministère du Logement, vous trouverez des informations sur le Club national sur les initiatives locales pour la rénovation énergétique
- www.planbatimentdurable.fr - site du Plan Bâtiment Durable
- www.pass-renovation.picardie.fr - site du Picardie Pass Rénovation
- www.pass-habitat93.fr - site du Pass’Habitat 93 (actuellement en construction)

VIDÉOS /

Vidéo sur le Picardie Pass Rénovation, consultable sur www.webtv.picardie.fr

Vidéo consacrée aux aides financières à la rénovation, lors de l’émission « Les clés de la rénovation du réseau CLER », à regarder sur www.cler.org/-les-cles-de-la-renov