le magazine
  n° 50  -  novembre 2011
Accueil > Le magazine nº 50 > Longueur d'avance - ISSN 1955-2742
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

Économie circulaire, ça tourne

50longueur.jpg

Isséane est un centre multifilière de tri et de valorisation énergétique des déchets ménagers situé à Issy-les-Moulineaux.

Passer d’une économie linéaire à une économie circulaire des déchets et de leur recyclage, tel est le défi à relever à l’horizon 2020 en accentuant les efforts sur la recherche de nouvelles technologies.

01
Du déchet à la ressource
La France est engagée dans la « société européenne du recyclage » : il s’agit de réussir la transition d’une économie linéaire à une économie circulaire, dans laquelle les déchets et produits usagés, réinjectés dans les circuits de création de valeur, deviennent de véritables ressources pour l’industrie, l’agriculture ou la production d’énergie. Outre l’enjeu majeur de la gestion durable des matières premières, partagé au niveau mondial, l’objectif consiste à faire du recyclage et de la valorisation de nos déchets des leviers d’un développement associant la préservation de l’environnement et de la santé publique à la création d’entreprises et d’emplois.

02
La vision prospective : la feuille de route
Cette ambition suppose de développer l’offre industrielle, depuis la collecte du déchet jusqu’à sa valorisation, dans l’ensemble des filières concernées. Selon les scénarios prospectifs, les contraintes et les opportunités à l’horizon 2050 seront liées à deux facteurs clés : l’évolution de la régulation publique au niveau européen et les tensions sur les marchés mondiaux des matières premières. Dans ce contexte, d’ici à 2020, les efforts doivent converger pour consolider les filières existantes, mais aussi innover et déployer de nouveaux modèles d’organisation en économie circulaire. La feuille de route identifie les verrous à lever, ainsi que les priorités de recherche et développement à mettre en œuvre à cette fin.

03
L’appel à propositions
Ainsi, l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) ouvert dans le cadre des Investissements d’Avenir est axé sur les projets d’innovations et de solutions industrielles visant à augmenter la réutilisation, le recyclage et la valorisation, y compris énergétique, des matières et produits usagés. Il a pour objectif de développer les innovations technologiques, mais aussi organisationnelles et économiques, de façon à promouvoir les filières d’excellence et/ou à renforcer les maillons faibles ou manquants dans les chaînes de valeur des entreprises. Les projets de démonstrateurs, d’expérimentations préindustrielles et de plateformes technologiques étaient attendus pour le 3 novembre au plus tard. /

La feuille de route et l’AMI sont disponibles sur www.ademe.fr