le magazine
  n° 50  -  novembre 2011
Accueil > Le magazine nº 50 > Indicateurs - ISSN 1955-2742
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

Transports

85 %
Le train bénéficie d’une image très positive auprès d’une grande majorité de la population française. Moyen de transport perçu comme moderne, rapide et confortable, le train est parvenu à « négocier le virage » du développement durable (85 % des personnes interrogées le perçoivent comme un moyen de transport écologique), se distinguant en cela de l’avion et de la voiture. /

Source : enquête réalisée par l’Ifop auprès du grand public à l’occasion du lancement des Assises du ferroviaire (septembre-décembre 2011)


Efficacité énergétique

“14 % des ménages interrogés
ont effectué des travaux”

« Depuis deux ans, jamais les ménages français n’ont réalisé autant de travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de leur logement : 78,8 % des Français ont ainsi entrepris en 2010 des travaux d’isolation, afin de diminuer les déperditions d’énergie. Cette tendance s’explique notamment par les mesures mises en place par les pouvoirs publics, l’évolution des mentalités et la hausse du coût de l’énergie. Les 10 000 ménages interrogés sont cependant moins nombreux à déclarer vouloir entreprendre des travaux d’amélioration énergétique dans les 2 ans à venir. Un effet lié sans doute à la crise. On observe d’ailleurs une légère diminution de la dépense moyenne des ménages en 2010, passée de 4 899 € en 2009 à 4 396 €. Si j’avais un conseil à donner aux ménages désireux d’améliorer la performance énergétique de leur logement, ce serait de faire appel à un professionnel qualifié pour commencer par déterminer les priorités d’interventions. On doit privilégier les travaux d’isolation pour, dans un deuxième temps, évaluer au plus près les besoins de chauffage, sans oublier la nécessité d’une ventilation de qualité. Enfin, la maîtrise de ses dépenses d’énergie passe obligatoirement par un comportement adapté. » /

Régine Trotignon / chargée des questions socio-économiques liées au bâtiment à l’ADEME

www.ademe.fr - Communiqué de presse du 11/10/2011


PACg

+ d’un million
SEGMENTS DU MARCHÉ DES POMPES À CHALEUR EN EUROPE (EN %)

Près de 104 000 pompes à chaleur géothermique (PACg) ont été vendues durant l'année 2010, soit une diminution de 2,9 % par rapport à 2009. Malgré cette baisse, le marché de la PACg dans l’Union européenne est parvenu à dépasser le cap du million d’unités installées. En France, le nombre de PACg vendues a subi une baisse de 21 % entre 2009 et 2010. L’Hexagone reste toutefois le principal marché européen des PAC hydrothermiques, grâce notamment à la garantie Aquapac, mise en place par l’ADEME, EDF et BRGM. /

Source : EurObserv’ER – baromètre pompe à chaleur 2011 (p. 86)

www.energies-renouvelables.org - ( .pdf - 2,6 Mo )


Air

30 236 foyers inscrits

Pour passer à la loupe leurs émissions de CO2, puis tenter de les réduire, plus de 30 000 foyers ont utilisé cette plateforme en ligne, lancée en octobre 2010 à l'attention du grand public. Tous foyers confondus, 14 500 tonnes de CO2 ont été potentiellement économisées. Sur les 22 211 ayant finalisé leur analyse carbone, un tiers d'entre eux ont validé le plan d'action proposé, et sont donc entrés dans la phase d'action. Les calculs de cet outil en ligne reposent sur l'expertise de l’ADEME en Bilan Carbone®. Depuis 2003, le Bilan Carbone®, c’est aussi plus de 6 000 bilans réalisés par des entreprises, des associations ou des collectivités, dont 30 % aidés par l’ADEME ; 6 500 personnes formées et 400 bureaux d’étude actifs sur le sujet. /


Sondage

51 % d’Européens estiment
le changement climatique

plus préoccupant que la crise économique. L’opinion publique européenne estime même qu’il s’agit du deuxième problème le plus grave auquel le monde est confronté. Sur une échelle de 1 (niveau le plus bas) à 10 (le plus élevé), les Européens ont estimé le niveau de gravité du changement climatique à 7,4 (contre 7,1 en 2009). Près de 8 répondants sur 10 (78 %) pensent que la lutte contre le changement climatique peut stimuler l’économie et créer des emplois, ce qui représente une hausse importante depuis 2009 (63 % d’accord). Au moins deux tiers des répondants dans chaque État membre partagent cette opinion. /

Source : Eurobaromètre spécial 372 « Changement climatique » (réalisé en juin 2011, publication en octobre 2011)

QUEL EST LE PROBLÈME LE PLUS SÉRIEUX POUR LE MONDE DANS SON ENSEMBLE ?


http://ec.europa.eu - (.pdf - 2,6 Mo)